Bien vivre avec ses émotions

Que faire quand le moral fait des hauts et des bas?

Lorsqu’on est déprimé et anxieux, il y a des moments, où on ne comprend pas pourquoi notre moral fait des hauts et des bas. Après une super période pleine d’énergie, d’entrain et d’espoir, tu te retrouves un beau matin avec l’impression d’avoir fait six pas en arrière et de retrouver tous tes vieux démons ? Une fois de plus, ça n’a pas duré et la chute est d’autant plus violente que la montée était belle et que tu as cru que ça ne descendrait plus jamais, …

Dans cet article, tu vas découvrir quelques pistes qui vont t’aider à mieux vivre avec un moral qui fait des hauts et des bas !

Tu te sens déprimé et anxieux?

Que faire quand le moral a chuté?

En finir avec la culpabilisation

Se retrouver dans une période avec le moral à nouveau dans les chaussettes après avoir vécu des moments où on a touché du bout des doigts la sensation de bonheur est extrêmement frustrant !

Car pendant les périodes où ça va mieux, on a tous tendance à se dire « Wooow! Cette fois, ça y est ! J’y suis presque, enfin ! Adios baisse de moral, déprime et anxiété ! C’est bon, je gère ! Maintenant, je vais aller mieux, enfin!!! »

Mais voilà, ça n’a pas duré, la chute de moral est là et bien là.

Arrivent alors les invariables questions : “Je ne vais donc jamais m’en sortir ? Qu’est-ce que j’ai encore fait de faux pour que ça aille à nouveau mal ? Pourquoi encore et toujours ce sentiment de tristesse et cette fatigue qui me prend toute mon énergie, qu’est ce qui ne va pas chez moi?? Je n’y arriverai jamais, je suis trop nul, …

Ces sensations de « rechutes », de retombée de moral, de descentes, sont d’autant plus difficiles à vivre quand on a tendance à se culpabiliser de ne pas arriver à maintenir un moral et un taux d’énergie « normal ».

Notre discours intérieur peut réellement être un véritable bourreau qui fait que de nous enfoncer encore plus en nous faisant croire qu’on aurait pu éviter cette descente de moral, qu’on ne va jamais s’en sortir, qu’on ne va juste jamais arriver à vivre comme on aimerait.

Résultats des courses : au lieu de nous aider à nous sentir mieux et trouver ce qui nous ferait du bien pour aller de l’avant, là, maintenant tout de suite, on s’enfonce encore un peu plus dans de sombres pensées et des émotions douloureuses. Mais culpabiliser ne sert strictement à rien!

À la place, essaye plutôt :

Accepter

Pendant ces moment-là, pour sortir de cette spirale d’idée noire et négative, même si c’est difficile, je t’invite à regarder en face la situation et l’accepter. Maintenant, tu te sens mal et c’est comme ça, culpabiliser ne va rien y changer à part te faire te sentir encore plus mal.

Changer ta vision de la situation

Et si tu gardais dans un petit coin de ta tête cette pensée que la vie est comme un souffle, une vague de la mer, les battements du cœur

Il y a des hauts et des bas, à chaque moment, chaque jour. On peut également l’appeler le changement.

Tout change, tout le temps, à tous moments. Quand il n’y a plus ce mouvement de haut et bas, ce perpétuel changement, c’est………. Qu’on est mort tout simplement, comme un cœur qui s’arrête de battre.

Alors, bien sûr, je suis tout à fait consciente que même si tout le monde à des hauts et bas ils sont plus violents chez certaines personnes jusqu’au point de ne plus arriver à fonctionner normalement dans le pire des cas. Et que comme ces moments sont extrêmement douloureux, on aimerait bien s’en passer ! Mais au moins, c’est rassurant de savoir que c’est normal d’avoir le moral qui fait des hauts et des bas, n’est-ce pas ? Nous allons voir ensemble plus loin comment atténuer ces hauts et ces bas de ton moral.

Se défaire de
son addiction au « Top »

Le fait de vouloir être uniquement et toujours au top de sa forme, au top financièrement, au top émotionnellement, au top sentimentalement, … est totalement illusoire et impossible.

Se rappeler que la vie est faite de jolies petites vagues et que c’est très beau comme ça !

Il y a des jours « Avec » et des jours « Sans » et ça fait partie de la vie. Essayes de vivre le plus confortablement les jours « sans » en oubliant jamais que toujours ton moral reviendra !

Ce n’est pas la première fois que tu vis ce moral qui fait des hauts et des bas et ça ne sera certainement pas la dernière non plus.

Courage !

Ne plus nier ce qui nous déplaît

Arrêter de rejeter ce qui nous ne nous plaît pas chez nous, mettre sous le tapis tout ce qui nous dérange que ce soit dans notre comportement, nos blessures, des aspects de notre situation personnelle, professionnelle,… car tout ce que nous rejetons va revenir deux fois plus fort dans notre vie, on pourrait l’appeler l’effet Boomerang !
 
Il est beaucoup plus efficace d’oser regarder la réalité en face et de voir avec calme et lucidité les problèmes que l’on rencontre. Au fond, on le sait tous, faire comme si le problème n’existait pas ne va pas le faire disparaître.
 
C’est qu’après avoir regardé le soucis bien en face que l’on peut réellement trouver des solutions pour mieux vivre avec ce qui nous dérange sans le rejeter et ni le nier.

Rester centré sur le moment présent

L’une des techniques indispensables pour améliorer la stabilité de son moral, est de revenir au moment présent le plus souvent possible.

Aussi, utile pour les moments où tu aurais tendance à t’emballer quand ça va vraiment mieux, que pour les périodes plus sombres.

Que ce soit en respirant en pleine conscience, par une méditation centrée sur ses émotions ou encore un Bodyscan, se recentrer sur le moment présent est vraiment la meilleure des techniques pour se sentir mieux rapidement !

D’ailleurs, si tu ne l’as pas encore lu, je te conseille le livre “Le pouvoir du moment présent” d’Eckart Tolle qui est juste fabuleux et qui explique en profondeur les bienfaits et l’importance de se remettre dans le moment présent.

Si tu aimes les méditations guidées ou que tu n’es pas familiarisé avec la méditation, je peux que t’inviter à découvrir les livres et méditations guidées du psychiatre Christophe André.

Un pas à la fois

Une si belle phrase, “Un pas à la fois” à garder en tête à chaque moment pour éviter de trop s’en vouloir pour tout, de se calmer pendant cette course malsaine à la perfection, de continuer à avancer malgré les difficultés, … Aujourd’hui, ça ne va pas, demain ça ira mieux, chaque jour fais un petit pas, une décision, une action pour t’aider à te sentir mieux. Et si aujourd’hui le seul pas dont tu as envie, c’est « Ne rien faire », c’est OK. Le corps et le mental ont aussi besoin de repos. Un pas à la fois, fais de ton mieux avec ce que tu vis en ce moment, prends soin de toi maintenant, …

Ton but, ne devrait pas de tenter par tous les moyens de ne plus vivre ces hauts et ses bas, mais de les atténuer pour qu’au lieu d’avoir l’impression d’être un bateau dans un océan en pleine tempête, tu sois plutôt en train de faire du Kitesurf surf ! Des beaux hauts, des chutes de temps en temps et des moments sur de petites vagues.

Et pour cela, voici rien que pour toi deux conseils :

Comment atténuer l'effet yo-yo de ton moral

Tenter d'identifier les causes

Si ton moral a l’habitude de jouer au yo-yo au point que ça altère ta qualité de vie, il est intéressant d’essayer d’en trouver la cause. Voici quelques questions qui pourraient t’aider à y voir plus clair :

  • Est-ce qu’il s’est passé quelque chose de particulier qui a fait que mon moral retombe ?
  • Y a-t-il un déclencheur commun à chaque fois ? Si oui, lequel ?

  • Est-ce que, ces derniers jours, j’étais trop stressé ?

  • Est-ce que j’ai mal dormi, ces derniers temps ?

  • Est-ce que je me suis bien alimenté ?

  • Est-ce que j’ai pris assez soin de moi ?

  • Est-ce que je me suis assez reposé ?

  • Est-ce que je vais bientôt avoir mes règles ?

Ici, l’idée n’est pas de se donner des raisons de plus de culpabiliser si certaines des réponses à ces questions sont « Non » , au contraire, elles vont te servir à identifier l’une ou les causes probables de ton état actuel, le vivre plus sereinement et pouvoir tenter de faire en sorte qu’à l’avenir ton moral soit moins impacté.

Apprendre à se calmer

Dernier conseil, totalement contre-intuitif qui fait pourtant toute la différence : apprendre à se calmer quand ça va bien ! Ouiiii, je sais, quand enfin le moral remonte, que l’anxiété te laisse un peu de répit, tu as envie que d’une chose : d’en profiter à fond ! De faire toutes ces choses que tu n’as pas pu faire quand tu étais au fond du bac à sable avec l’énergie d’une huître.

Du coup, tu t’emballes, tu fais mille et une activité, tu revois toutes ces personnes que tu n’as pas voulues voir quand tu étais au fond de ta grotte à essayer de panser tes blessures. Et là, tu te retrouves à courir partout et tu as cette sensation d’enfin profiter de la vie !

Le « hic », c’est que la probabilité que tu t’épuises est énorme ! Et le moment venu où ton moral va redescendre, tu vas te retrouver avec une tonne d’activités, rencontres, projets dans lesquels tu t’étais engagés et que tu auras beaucoup de mal à assumer et plus aucun plaisir, car tu as tout simplement plus l’énergie.

 

L’objectif est de viser le long terme. Maintenant, tu le sais, ton moral à tendance à faire des hauts et des bas et lorsque c’est en bas, c’est vraiment dur pour toi. Donc, pour éviter d’encore plus mal vivre ce moment en culpabilisant de ne pas arriver à tout faire, d’être en bas, … essayes autant que tu peux, de trouver l’équilibre, entre des projets passionnants, des rencontres ressourçantes et des moments plus calmes où tu pourras te reposer, même si tu en ressens pas forcement le besoin.

Vois la situation comme un marathon et non un sprint. Trouves ton propre équilibre, entre action et repos. Cet équilibre va changer au fur et à mesure de ton évolution, des situations extérieures, … Ne t’en fais pas, si aujourd’hui ton moral fait les montagnes russes et que tu as besoin de beaucoup plus de calme, ça ne sera très probablement pas le cas toute ta vie, par contre maintenant si tu en as besoin, il est vraiment important que tu puisses t’offrir au maximum ce repos dont tu as tant besoin pour pouvoir repartir de plus belle !

J’espère sincèrement que cet article t’aura donné quelques pistes pour t’aider à mieux vivre avec ton moral qui fait des hauts et des bas. Je connais très bien cette situation et je sais combien c’est douloureux.

Si tu as envie d’aller plus loin, je propose des accompagnements où nous pourrons voir ensemble comment faire pour que toi aussi, tu sois plus stable et plus heureux dans ta vie!

Je t’envoie plein de courage pour cette période douloureuse et n’oublie pas : un pas à la fois, la vie est comme les battements d’un cœur, demain ça ira mieux !

Partage cet article sur Pinterest s'il t'a plu!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *