Bien vivre avec ses émotions

Plan d’action pour quand on se dit : « je ne sais plus quoi faire »

Il arrive parfois qu’on se retrouve dans une période avec un problème où on se dit « Je ne sais plus quoi faire », que ce soit au travail, une relation qui ne fonctionne plus,.. ou un problème comme des angoisses, un moral constamment dans les chaussettes ou même un surpoids qui semble nous gâche la vie.

Au bout d’un moment nous sommes bien obligés de nous rendre à l’évidence, la technique de « Je mets la tête dans le sable comme une autruche et ça va passer tout seul » ne fonctionne malheureusement pas.

Alors que faire quand on se sent gentiment, mais sûrement désespéré et qu’on ne sait plus quoi faire pour se sentir mieux ?

J’ai personnellement un petit plan d’action testé et approuvé qui m’a permis de sortir de ma dépression profonde et d’avoir pratiquement plus d’angoisses. Lors de ces moments, qui je sais sont très douloureux, où nous sommes totalement dans l’émotionnel et où nos pensées tournent en boucles, il est difficile de relativiser et de sortir la tête hors de l’eau.

Dans cet article, j’ai le plaisir de te partager aujourd’hui ce plan d’action pour les moments où on se dit « Je ne sais plus quoi faire ».

Tu te sens triste et anxieux?

Se plaindre

Chaque chose en son temps ! Même si ça peut surprendre, je suis personnellement pour prendre un moment pour se plaindre ! Hé oui, à l’ère du tout beau, tout joli, à qui a la meilleure vie sur Instagram, il est souvent mal vu de se plaindre. Et pourtant moi je suis pour ! Le fait d’extérioriser ses émotions et les partager permets de nous soulager un temps (et en plus c’est vraiment instinctif, pas vrai ?;-)).

Ça ne résout pas le problème, on est d’accord, mais là le but est juste de se sentir un peu mieux. Donc, oui un moment pour se plaindre et s’apitoyer sur son sort c’est OK !

Que se soit auprès de ses proches ou en solo en se faisant une session Netflix, chocolats et mouchoirs, ça fait quand même du bien du moment que ça ne dure pas longtemps.

Après avoir soûlé tout ton entourage, il est temps de reprendre ton problème à bras le corps pour t’en occuper pour de vrai !

Prendre le temps de ressentir ses émotions

Une fois l’étape plainte faite, je t’encourage à prendre un temps pour te poser et ressentir toutes les émotions qu’engendre ton problème et qui te donne cette sensation de “Je ne sais plus quoi faire”.

Ça ne semble pas tentant du tout, mais promis, une fois fait tu te sentiras déjà un peu mieux !

Que ce soit juste de t’arrêter un instant pour faire un petit tour d’introspection où tu te concentres sur toutes tes émotions : est-ce que tu te sens triste, découragé, est-ce qu’il y a de la colère si oui contre qui ?, de la frustration, des peurs, … ?? Et comment est-ce que ça se manifeste dans ton corps, est-ce que ça sert, ça tord, ou ça ??

Si tu n’es pas habitué à faire ce genre d’exercice, je t’invite à le faire avec une méditation guidée comme celle-ci qui est clairement ma préférée : méditation guidée de Christophe André

Extérioriser tes pensées

Une autre technique qui complète totalement cette première, est de prendre une feuille et un stylo, voir éventuellement un pc et écrire sans réfléchir absolument tout ce qui se passe dans ta tête : comment tu te sens, toutes tes pensées qui tournent en boucle, … aucun filtre, aucune orthographe ni grammaire, le but est juste d‘absolument tout vomir ce que tu as dans la tête sur le papier.

C’est super libérateur, je t’encourage vivement à essayer et j’aimerais beaucoup avoir ton retour en commentaire !

Se plaindre c’est OK, prendre un moment pour ressentir ses émotions c’est important, libérer son esprit de ses pensées font du bien, mais notre problème n’est toujours pas résolu n’est-ce pas ? Donc, action !

Fixer son problème comme objectif

On a tous trop souvent tendance à laisser traîner sous le tapis les soucis qui nous semblent trop gros pour s’en occuper, mais qui pourtant nous pourrissent la vie au point qu’à un moment donné on se dit « Je ne sais plus quoi faire ».

Mettre en priorité la résolution de ce problème est l’une des choses les plus importantes à faire si tu veux vraiment t’en sortir ! Pas « quand tu auras le temps » car la vie file pendant ce temps… Mais dès maintenant, tu t’engages avec toi-même à tout faire pour résoudre ce problème rapidement et à te sentir mieux !

Définir ce qui est en ton pouvoir
et ce qui ne l'est pas

Lorsque nous nous retrouvons devant un problème, très souvent nous avons une petite tendance à accuser l’univers entier ; notre patron qui est trop c**, notre conjoint/e qui comprend définitivement rien, notre corps qui est contre nous, notre cerveau branché de travers, … tout est bon pour rejeter la faute de notre problème sur quelqu’un ou quelque chose d’autre et se déresponsabiliser.

Alors, oui tu n’es pas le maître de l’univers et heureusement moi non plus 😉 ! Tu ne peux pas tout contrôler et tout n’est pas de ta responsabilité si tu te trouves dans cette situation douloureuse.

“Ayez la sérénité d’accepter ce que vous ne pouvez pas changer, le courage de changer ce que vous pouvez et surtout la sagesse d’en connaître la différence.”
― Marc Lévy

Mais tu as un pouvoir ! Oui le pouvoir le reprendre ta juste part de responsabilité. Déjà en acceptant les faits. Qu’est-ce qui est de ta responsabilité dans cette relation qui se dégrade, dans ces problèmes de santé qui perdurent, … Et qu’est-ce que malgré toute la bonne volonté du monde tu ne pourras jamais changer ?

On a très souvent tendance à penser que le problème c’est l’autre et que c’est à lui de changer. Malheureusement, les gens changent rarement comme nous aimerions qu’ils le fassent lorsque nous les abreuvons de reproches en tout genre.

Donc, compter là-dessus est malheureusement très souvent vain.

Je t’encourage vivement à ne pas compter sur le changement de l’autre personne pour résoudre ton problème, mais de tout miser sur ton propre changement. Que ce soit ta manière de parler en utilisant les techniques proposées par la CNV par exemple ou ton attitude, tes actions, …

Déjà tu reprendras ton pouvoir et le fait que tu changes va très certainement engendrer un changement dans l’attitude de l’autre personne. Laisser à l’autre ce qui lui appartient et reprendre en main ce que tu peux faire toi. Ça c’était pour la partie relation !

Pour ce qui est des autres problèmes qui sont plus entre toi et toi, c’est de prendre la responsabilité de tes actions qui peuvent dégrader ou améliorer la situation et de reprendre le pouvoir là-dessus !

Rien que de se dire : « OK, je suis responsable de mon bonheur, il ne tient qu’à moi de m’offrir une belle vie, la magnifique vie que je mérite ! » permet de reprendre en main sa propre responsabilité et le contrôle sur sa vie.

Se renseigner sur le sujet

Prendre un temps pour se renseigner à fond sur les causes, les manifestations, lire des témoignages, … prends un moment pour devenir l’expert de ton problème ! Dès que l’on connaît contre quoi on se bat, c’est tout de suite beaucoup plus facile et plus clair de trouver des solutions. Et en plus c’est toujours rassurants de voir que nous ne sommes pas les seuls à nous dire “Je ne sais plus quoi faire“et à traverser cette épreuve, voir que d’autres personnes s’en sont sortis, quel a été leur parcours, … Cette étape cruciale, va te permettre également d’apprendre à beaucoup mieux te connaître, d’être plus bienveillant avec toi-même et te redonner du courage pour foncer dans la bataille !

Lister toutes les solutions envisageables

Maintenant que nous sommes pratiquement incollables sur le problème qui nous fait nous demander « Je ne sais plus quoi faire », il est temps de lister absolument toutes les idées qui nous traverse la tête. Oui oui même les mauvaises ! Mieux vaut qu’elles soient sur le papier qu’à prendre de la place dans ta tête. Après avoir écrit absolument toutes les idées qui te passaient par la tête, il est temps de les trier et de choisir celle qui te semble la plus appropriée et la plus saine pour toi sur le long terme. J’insiste sur le « long terme » car nous avons trop tendance, lorsqu’on se dit “Je ne sais plus quoi faire” pour se sentir mieux à se précipiter sur celle qui nous soulagerait de ce problème le plus rapidement possible sans penser réellement aux conséquences à long terme notamment en terme de santé (petites pensées à tous les régimes drastiques qui promettent un corps de rêve en un mois et des soucis de santé pendant des années).

Action !

Une fois la solution choisie, il reste plus qu’à la mettre en action ! Et s’y tenir ! Cette fois on va jusqu’au bout, sans abandonner !! Il arrive qu’on se rend compte qu’une méthode n’est vraiment pas faite pour soi, notamment lorsque la solution rajoute d’autres problèmes au problème initial. Dans ce cas-là change rapidement de méthode en piquant ton deuxième choix dans ta liste de solutions.

Persévérer

Ce n’est jamais facile de faire face à ses problèmes. Et certains sont plus coriaces que d’autres. C’est bien ce qui les rend si douloureux sinon tu ne serais pas là en train de me lire.

Je sais combien c’est dur quand les résultats obtenus sont minimes, je pense spécialement à tous les problèmes de baisses de moral, d’angoisses, de phobies sociales, bref toutes ces choses qui se passent « dans notre tête » mais qui ont un si grand impact sur notre quotidien.

Quel que soit ton chemin et l’épreuve que tu affrontes, tu auras des obstacles, des embûches et des ronces.

Mais qu’importe ce qui se trouve sur ta route, je sais que tu auras la force de les surmonter !

Il y aura des jours où tu as l’impression de faire six pas en arrière alors que tu en avais fait à peine quelqu’un en avant. J’aimerais te rassurer en te disant que c’est tout à fait normal. C’est le processus.

Ça prendra le temps que ça prendra, mais juste une seule chose : n’abandonne jamais !

Se faire aider si besoin

N’hésite jamais à te faire aider ! Aller voir ton médecin, consulter un nutritionniste, un conseiller conjugal et aller voir un psychologue (non, ce n’est pas réservé aux fous, au contraire !), ou le spécialiste le plus à même de t’aider pourra te faire avancer plus rapidement sur ton chemin, voir carrément être la solution à ton problème. Ne reste jamais seul avec tes problèmes, fais-toi le cadeau de t’entourer des bonnes personnes que ce soit tes proches et/ou de spécialiste.

Bouger

Dernier petit conseil pour la route : bouge ! Ça ne va certainement pas résoudre ton problème mais à coup sur te faire te sentir mieux ! Une belle et longue marche en pleine nature, ça aide tout de suite à voir la vie un peu plus lumineuse et avoir les pensées moins emmêlées. Danse seul dans ta chambre, va courir, fais-toi une petite séance de musculation, circuit training ou yoga,… qu’importe ! Suis ton envie et bouge ton corps !

Je t’envoie plein de courage, de force et de persévérance dans ton épreuve et j’espère sincèrement que tu te sentira très vite mieux !! Surtout n’abandonne jamais !

 

Et si tu penses que je pourrais-être la meilleure personne pour t’aider à le résoudre, n’hésite pas à me contacter ici :

 

Partage cet article sur Pinterest s'il t'a plu!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *